LE VIL MORIN PRÊTE SON TAG

Ah ! Si Nicky de Saint-Phalle m’était comptée par Charles de Vilmorin ! Mais, il est vrai qu’à force de rencontrer des incultes dans la Fashion Week, ces arroseurs de plantes aquatiques, qui pensent qu’Arte, c’est NRJ12, on peut imaginer que la jeunesse sans complexe diffuse ce petit pastiche intellectuel, et que cela sera sans conséquence.

Voilà donc le nouveau petit génie de la Fashion Week, un « aérographeur » ou tagueur qui s’est probablement fait la main sur vos immeubles. Sa technique, une fois que le tissu peint est sec, ou à sec, c’est selon, il le froisse complètement, le détruit et s’assied dessus, pas seulement sur le tissu dit-on, mais cela est une autre histoire. Il l’emballe et le laisse traîner pendant quelques jours dans un coin de son appartement, et voilà la Haute Couture trainée sur un parquet poussiéreux, mélange d’acariens et de Covid pour seulement 1 200 euros. Les bobos parisiens vont adorer ! Mais il est vrai, que le Seigneur des Arnault vend bien des bouteilles de Château Yquem poussiéreuse à 10 000 euros pièce.

C’est votre grand-mère qui doit se retourner dans sa tombe, car commencer une carrière par une pâle imitation fera débat entre Coco, Antoine de Saint-Exupéry et André Malraux. Vous voulez laisser une trace argentée au sol comme vos illustres aïeux, mais celle-ci ne sera qu’un liquide blanchâtre et collant, pour le plus grand plaisir de votre petit Page. Je tiens à vous féliciter pour nous avoir fait renoncer à l’orgasme que nous avions tant attendu. Vous êtes maintenant un noble cabrion blafard qui la nuit à ce cerveau qui se remplit d’eau, et ainsi le jour venant, vous pouvez voir en couleur la place Igor Stravinsky, grâce à ce liquide de céphalo abstinent.

Enfin, les robes sabliers avec de gros faux seins pour faire plaisir aux bimbos Instagrameuses vos fans, qui confondrons avec Niki de St phallus, ne nous feront pas raidir, et c’est tant pis. Le tout baignait dans une nébuleuse artistique la plus complète et ainsi nous comprenons que vous êtes bien à la Chambre Syndicale du flou artistique fatal. Flou, qui rappelle Paolo Roversi, nous empêchant de voir les vêtements correctement sur la vidéo et c’était peut être certainement mieux ainsi.

Anonymode

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s