DOLCE AND GABBANA PASSIONNEMENT

Quand patchwork tu feras, cela sera minutieusement, et tous les tissus, tu décatiras si tu ne veux pas de désagréments. Les gabarits, tu découperas marquant les coins évidemment. Carré, rectangle, triangle, tu assembleras les couleurs harmonieusement.

Biais et droit fil, tu manieras pour une bonne tenue de l’ensemble, naturellement. De Gabbana, tu réfléchiras pour coudre plus harmonieusement. Jamais couture, tu n’ouvriras, ni tu fixeras évidemment. Des nœuds, tu ne feras, même sur l’envers, honnêtement. Petite aiguille, tu tireras pour la doublure si patiemment. Pour la finition, tu t’appliqueras artistiquement.

Modèles et tissus, tu chercheras en magasin, inlassablement. Patchwork, tu l’avoueras on t’aime un peu, beaucoup, passionnément, mais Patchwork pour Gabbana, on t’aime éperdument.

Anonymode

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s