DIOR HYPERCOUSIE 2021

L’hyperacousie est un dysfonctionnement de l’audition, caractérisé par une hypersensibilité de l’ouïe. Il s’agit d’un sur développement des fonctions auditives et de leur interprétation par le cerveau. Alors, pour les gens de ma mode, cela n’a pas vraiment d’importance en étant démunis. Des sons qui deviennent désagréables, voire insupportables et parfois même douloureux, car le seuil d’inconfort auditif étant atteint. La Maria veut nous rendre sourd à défaut de nous rendre aveugle, tellement inconfortable que la collection est passée inaperçue, dans un décor de la Sainte-Chapelle aux Tuileries. Rien à voir avec l’article sur la « Chapelle Sexe Teens  » d’hier. C’était une pure coïncidence pour protéger mes sources dans le groupe.

Héritière des Tapisseries d’Aubusson, élevées au rang des Manufactures Royales, mais pour le Seigneur, cela a du sens. La plus italienne des Gitanes est sans filtre, et à son âge, c’est bien normal, habillée en noir comme Ardisson, elle produit des tentures particulièrement destinées à embellir les femmes qui ne feront pas « Tapis Serie ». Folle collection que l’italienne nous présente devant une foule de 200 invités triés sur le mollet.

Début sur Lucia Marcucci, talent des années 1960, qui fit ses débuts avec des artistes poètes du Gruppo 70, et plus particulièrement avec le Gruppo internazionale di poesia visiva (« groupe international de poésie visuelle »). Elle participa à de nombreuses revues (Arte Oggi, Il Portico, Nuova Corrente, La Battana, Lotta Poetica) témoignant de l’engagement idéologique de la « lutte artistique ». Ses collages et objets d’art sont exposés lors de nombreuses manifestations, notamment à la Biennale Internazionale dell’arte (Venise, 1978), à Florence et à Rome.

Message pour les bimbos qui n’ont rien compris au film. Mais, heureusement, elles se feront lire cet article pour comprendre la plus cultivée de la mode Française, à l’exception du Seigneur qui lui comprend toujours les messages subliminaux, et en particulier celui d’une femme avec une banderole : « We are all Fashion Victims » qui montre bien que même trié les équipes de l’homme de Tolède sont dans l’incapacité d’organiser un filtre, et à force d’inviter n’importe qui on finit par avoir n’importe quoi.

Anonymode

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s