MON PÈRE AVAIT RAISON !

Mon père avait raison ! Non, ce n’est pas une pièce de Sacha Guitry, mais la raison du grand Jacques, président des Métiers d’Art entre autres, et qui avait compris, avant tout le monde, que ces métiers étaient essentiels et indispensables à la survie de la Haute Couture ! Seul, il l’était, contre les Pierre Saint Laurent, Yves Berger, et Didier Grumler & Cie qui se sont toujours farouchement opposés à cette vision. Au final : « Mon père avait raison… »

Et voilà, que la Covid-19 vient appuyer sa raison. Après cette Fashion Week de Paris, la mode démontre que les Métiers d’Art sont intemporels et nécessaires à la survie de cette exception culturelle à la française. Ils sont à eux seuls le contre-pied de ces jeunes incultes qui ne savent rien faire et qui ont un avis sur tout et surtout un avis, alors qu’ils ne sont que des conseillers véreux de grands groupes Américains, grands ordonnateurs d’idées de circonstance. Métiers d’Arts comme un contre-pied à ces bimbos ayant le culte de Narcisse et dont la mode ne les intéresse seulement parce qu’elle renvoie le reflet du miroir de leur vanité.

Je me délecte de voir ces jeunes diplômés : verrier, ébéniste, couturier, plumassier, et bien d’autres, dans des secteurs d’activités qui leur donnent une satisfaction totale dans leur accomplissement personnel. La Covid-19 aura eu cette vertu ; celle de faire bien comprendre que ceux qui prennent des photos et assistent aux Fashion shows ne sont rien par opposition à ceux qui créent de la valeur. Les créateurs eux-mêmes sont mis au rang des accusés, car seuls, ceux qui fabriquent quelque chose de leurs mains, sont raison. Je ne parlais pas bien-sûr de Franck Sorbier et de sa technique de compression, qui fait de lui le seul Maître d’Art des couturiers, l’équivalent du Trésor Vivant au Japon. Les autres ne sont rien, car ils n’ont rien inventé et ne font que ré-interpréter l’éternel mouvement circulaire de la mode, ils modernisent, ils relookent, ils réinterprètent les archives maison, mais ils n’inventent rien. Alors, de quoi sera fait le futur ?

Mon père avait raison quand il me disait sur le Seigneur des Arnault : « Tu sais, je pense que ce jeune mettra la main sur l’ensemble du luxe mondial ». Une vision véritablement extra-lucide !!!

Anonymode

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s