UN ODORAT POUR COMPRENDRE

La partie du cerveau responsable du sens de l’odorat est le système limbique, et, oui, « cela n’est pas un peu court jeune homme ! ». C’est ce Cyrano ou cet appendice qui est responsable de la cognition olfactive mais également l’administrateur de notre capacité à ressentir et à nous souvenir. A 13 semaines, un fœtus a un sens de l’odorat pleinement développé et c’est là où ses préférences gustatives commencent à se former. Une fois né, notre monde entier est une odeur, c’est notre sens prédominant jusqu’à nos 10 ans. Notre seul autre sens plein, qui se développe à grande vitesse à ce stade de l’évolution, est celui de l’émotion.

A chaque fois que quelqu’un expérimente une sensation ou une odeur, celle-ci est stockée dans la mémoire. Les préférences olfactives sont basées d’abord sur notre culture et le milieu de vie de chacun. Chaque odeur est un ingrédient qui, au cours de notre première décennie de vie, est un ensemble que nous partageons avec toute l’humanité. C’est la seule chose que nous avons en commun sur l’ensemble de la planète, que l’on soit jaune, blanc, noir ou rouge ?

Alors, si vous pouvez prendre vos souvenirs de vacances en Thaïlande et les mettre en bouteille, le succès n’est pas garanti car il faudrait que l’ensemble de la planète ait été dans le pays et ait ressenti les mêmes émotions que vous afin de pouvoir les partager. Cependant, si vous comprenez votre marché cible… vous avez une grande chance de réussir le lancement d’un parfum et la globalisation au niveau de la nourriture et du mode de vie fait que de plus en plus nous sentons et ressentirons les mêmes choses de plus en plus.

Pour l’identification et la communication d’une marque, nous utilisons ce langage viscéral du parfum pour construire celle-ci. Nous utilisons l’odeur comme pilier de l’identité au même titre que le logo visuel, pour créer une communication mémorielle identifiable pour tous. Nous voulons créer une sorte de mémoire mondiale qui nous relie tous ensemble, à part bien sûr, quelques humains de contrefaçon qui eux ne sont reliés à rien et à personne. Il y a toujours des exceptions qui confirme la règle.

Anonymode

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s