TOUR D’IVOIRE DANS NUIT TÉNÉBREUSE

RiRi est sur le point d’être le prochain monogramme pour remplacer l’abréviation de Luxure et Volage « LV ». Le groupe du Seigneur des Arnault, qui passe sous silence le prénom de Rihanna, qui signifie « femme du prophète » en arabe « nulle n’est prophète dans son pays », mais le groupe ne change pas, il s’adapte. Une petite tour d’ivoire dans la nuit la plus ténébreuse, la nouvelle maison Fenty basée à Paris, et, « égo centrée » sur Rihanna, sera une première pour le conglomérat de luxe, avec cette fois, une célébrité qui sera également la première femme noire à diriger une marque du groupe, faisant ainsi basculer les stars hollywoodiennes aux oubliettes pour les remplacer par des chanteuses de « RNB ».

Après les mannequins stars de la couture des années 80, les designers stars de la mode, voici les chanteuses stars de la Fashion. Bienvenue dans le monde des demi-mondaines qui passent au premier rang, retour en grâce de Versailles, de ses courtisans et courtisanes. Allo, Charlize Theron, vous êtes virée.

Voici l’héritage des Kardashians et de George Clooney, dont la société de Tequila Casamigos s’est vendue pour un milliard de dollars l’an dernier. Les acteurs, qui, usuellement, en attendant leur contrat, avaient l’habitude de consommer la bibine, rachètent leurs fournisseurs. Ils sont les nouveaux Ambassadeurs des marques, et avec l’avènement des médias sociaux, ils ont pris avantage et surtout le contrôle mondial des marques, car eux avaient du temps à perdre à surfer sur internet et les médias sociaux.

Quelques heures après que LVMH ait officiellement confirmé la création de sa nouvelle maison parisienne, plus de 150 000 personnes ont rejoint le compte Instagram de la marque Fenty, qui n’a pas encore publié une seule image, ni texte, étonnant non ? D’ailleurs, dès le dimanche après-midi, 240 000 personnes s’étaient déjà abonnées à rien, Mais, une fois rien…c’est rien, deux fois rien… c’est pas beaucoup, et trois fois rien on peut déjà acheter quelque chose et pour pas cher !

La Barbadienne donne à LVMH l’accès à un nouveau groupe démographique, que peine à attirer dans leur filet les marques de luxe, c’est-à-dire les fameux Millennials. Cependant, cela ouvre la voie à d’autres personnes du show-biz, (Celine Fion, Lady Saga, et pour finir Beyoncé Giselle Knowles-Carter). La déferlante des Bimbos du Texas arrivent comme un Tsunami. Voici les femmes les plus influentes du monde, et le marché ne fait que s’ouvrir pour prendre conscience qu’elles auront à terme plus d’influence que les marques elles-mêmes. Un monde de femelles, j’adore!

Le new deal de Roosevelt du groupe, pour la modernisation de ses marques séculaires, et ainsi les faire plonger dans le 22 ème siècle, exige du groupe de sortir de sa zone de confort, dans la poursuite de sa diversification et de son patrimoine. Un risque calculé, néanmoins, le Seigneur reproduit, comme autrefois, l’achat du « Duty Free Shopper ». Tout le monde à l’époque pensait qu’il était fou, alors que sa vision dépassait largement la ligne bleu des Vosges.

Anonymode

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s