BO PARIS A EN PERDRE LA BOULE

C’est un vrai jeu inter-générationnel. « Un vrai lien vaut mieux que deux tu l’auras », à une époque où la santé est contrôlée par des applications. Avec Boboules, on peut dépenser plus de calories que si on faisait le demi-marathon de Paris et cela en s’amusant. Une application vous donne votre classement mondial en ligne et vous pouvez ainsi contrôler si vous êtes dans les 100 meilleurs joueurs du monde.

Les réseaux sociaux sont devenus à la mode et beaucoup s’y mettent parce qu’un de leurs proches y participe. La méfiance ou la critique envers cette nouvelle technologie est endormie par la mode et l’engouement qu’il suscite. La conséquence de cela c’est que, dans les sociétés, les gens ne se parlent plus et la « réunionnite » aiguë se propage à vitesse grand V pour au final ne plus se parler. Alors, pour contrebalancer ce phénomène, il faut recréer du lien social et rien ne remplacera les rapports humains.

Voici donc un jeu qui peut être pratiqué par tous, même en Louboutin ou en Lobbs. Il s’apparente au  » bowling green ou lawn bowl » Australien, chic et sélectif que les British adorent et, pour le business networking, vous pouvez leur faire confiance.

Savez-vous que le pourcentage d’employés dépressifs, déclarant se sentir seul, a atteint des sommets, c’est la pire crise de santé mentale depuis des décennies. Les  réseaux sociaux ont un effet sur le cerveau proche de certaines substances addictives, comme la cigarette. L’usage excessif de Facebook est associé à des changements dans le circuit de la récompense, car, contrairement à la télévision, les réseaux sociaux offrent des « récompenses variables ». L’utilisateur ne sait jamais combien de « likes », il va récolter ou sur quelles vidéos il va tomber.  C’est comme si on plaçait des gourmandises différentes chaque jour dans votre frigo, vous auriez beaucoup de mal à résister à l’envie de les consommer.

Alors, comment lutter contre ce fléau ? En conclusion, si vous voulez recréez du lien social dans l’entreprise et augmentez la productivité de celle-ci, organisez une compétition Boboules. Ne pas le faire, d’ailleurs, serait véritablement une erreur de gestion, en tout cas, ne pas essayer serait plus qu’une erreur, une faute.

Anonymode

contact@boboules.paris
+33 (01) 47 28 00 00
http://www.boboules.paris

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s