LES SAPINS DES CREATEURS

Chacun à sa façon fête Noël et les couturiers ne sont pas en reste. Cette année, une exposition au Plaza Athénée des créateurs de la couture ne déroge pas à la règle qu’un bienfait pour Noël est toujours récompensé. Cette oeuvre caritative est comme le « Grand Pardon » de la profession, le jour où chacun oublie ses rancunes pour une fois dans l’année et pense aux plus déshérités.

Voilà, pour chacun d’eux, le mot qui définit leur arbre :

Chanel : la nuit rouge comme cette lanterne suspendue à la porte des lieux de permission de bien vouloir rentrer dans la boutique pour acheter son « 255 ».
Olivier Theyskens : un « Treeptyc »  Trois tableaux  en un de la naissance à sa déchéance pour un rupin de Noël.
Christian Dior : Diaporama la Nuit – Une nuit bien sombre de voir un feu d’artifice se terminer en feu « d’arti-chouette » : Kering en serait ravi.
Christian Ghion : l’Art d’Etre Maçon – Si vous n’avez pas la truelle rouge comme le sang, le sapin de Christian vous fera oublier son ciment.
Elie Saab : Rêve de Haute Couture – Sous sa cloche, le rêve de Haute Couture d’Elie Saab deviendra-t-il réalité ?
Emmanuel Ungaro : Sapin de Cadeaux – Comme pour dire à chacun d’entre nous que l’Arbre de vie est un cadeau.
Emmanuel Robojad : Cristal Castle – Un château de cristal perdu dans l’immensité des rachats des cristalleries françaises ; un baccarat chinois, mais ceux-ci ont la réputation d’être très joueurs.
Francis Kurkdjian : Un Grand Soir à Paris – Quoi de plus merveilleux que de présenter son propre parfum anonyme connu maintenant du monde entier.
Guy Laroche : Solstice – C’est un événement astronomique.
India Mahdavi : Toucan – C’est Hermès qui va être content : un toucan avec une écharpe rouge. Un bonnet rouge aurait été une faute pour la maison du Faubourg.
Jean Paul Gaultier : Fer-Erique – Un corset de métal pour un fer méérique, qui finira en fer « forget ».
Jean-Charles de Castelbajac : Arbreréversible – C’est l’inverse et son contraire, un tableau, sorte de palindrome Kamasutra que l’on peut lire à l’endroit comme à l’envers.
Jean-Claude Jitrois : Atout Coeur – C’est peut-être la dernière carte que le couturier envoie, un atout, car à la fin de l’envoi, il couche.
Jean-Jacque Ory : L’Amour de la Vie – L’amour de la vie sur un arbre mort, quelques petits oiseaux nous rappellent les inséparables de Franck Sorbier.
Lesage : Le Coeur d’Hubert – C’est à lui que l’on pense immédiatement, le Maître des lieux, ce fameux Hubert qui n’est autre que Barrère.
Marc-Antoine Coulon : Roi des Forêts – Mon Grec roi des forêts dont le tronc est caché par l’arbre.
Mathlide de L’Ecotais : de la Vigne au Verre – J’y ai vu la feuille de vigne, j’y ai vu le raisin, j’y ai vu le vin mais, à la fin, je n’ai plus rien vu ni bu du tout.
Octavion Pizarro : L’Arbre de Vie – Comme une plante carnivore, c’est l’arbre qui a mangé le sapin.
Olivia Putman : Parlez-moi d’Amour – Une cloche pour des cœurs et, pour la circonstance, faire plaisir à Didier Grumler, son complice.
Patrick Houcardre : Planétarium  – Plus proche de Calder que de l’homo-sapin, il joue avec les boules de lumière.
Philippe Ferrandis : Montaigne – Pour lui, le plus important, c’est le joyau que l’on dépose pour sa belle au pied de l’arbre.
Reda Amalouu : Christmas dot – Un point sur les « i » qui nous rappelle les peintures aborigènes du mont « Uluru ».
Ruben Alterio : Rouge Couture, Paris la Nuit – Comme si Paris était une feuille plissée de rouge, une palissade infranchissable un mur à la Trumps de Sarin.
Sascha Nordmeyer : Espace Temps 51 – Un pointillisme très pointu et très énigmatique en zone 55 moins quatre.
Sylvain Le Guen : Rouge Revu – C’est l’éventail de Karl rougeoyant, un satin de Noël.
Vhernier Milano : Palloncini – Un sapin de ballons à l’hélium pour que les idées plus légères que l’air s’envolent.
Yamina Couture : Mon Sapin Couture – Les deux femmes russes, les plus distinguées de la Fashion, arborent un sapin qui ferait pâlir d’envie le Président Poutine lui-même.

Merci à eux et n’oublions jamais que la force du don humanitaire ne demeure pas dans le montant, mais bien dans le bon emploi de celui-ci.

Anonymode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s