DEUX CONNES CHEZ IKÔNE

Il est vrai que le titre est un peu racoleur, mais racolage pour un restaurant Grec, rue St-Denis, cela me semblait de bon aloi. En effet, IKône, c’est probablement l’endroit où il faut dîner actuellement à Paris, et j’y arrive, sans réservation, avec une Barbara Gourde et une Barbie Poufiasse. Bienvenue dans le temple grec de la gastronomie.

Cela change de tout ce que l’on peut manger habituellement dans la patrie de Périclès. La carte est recherchée, originale et le cadre est atypique et d’un goût exquis me dit la Barbara, qui m’accompagne. Décoratrice russe de son état, elle use pour ses clients l’aspirateur qu’elle confond avec l’inspiration. Le service était hors pair. C’était un bonheur de passer cette soirée avec ces deux  Ikônes de la bonne société parisienne. Une cuisine grecque réinterprétée comme un orgasme furtif ; beaucoup trop court au goût de tout le monde.

La blonde Barbie, elle était tellement parfumée qu’on l’appelle la Sephora, a englouti sa salade grec pour biafrais au régime et nous donne son avis après le pavlova qu’elle s’engouffre, sans vergogne, à la fin du repas, boisson détox à la citronnelle et concombre. C’était bien la première fois qu’elles utilisaient un concombre ailleurs que dans leur stylobate.

Voilà donc un restaurant à conseiller pendant la Fashion Week de Paris, mais réservez car le succès est déjà au rendez-vous, et, après notre article, il est à parier, comme d’habitude, que nous ne pourrons plus y retourner, mais c’est le lot quotidien des Influenceurs.

Ah, au fait, à la table qui nous écoutait copieusement, en me levant pour partir, je dis à haute voix pour qu’on n’en loupe pas une :  « Alors les filles, on la fait cette partouse, maintenant ! Les deux hyènes gloussantes de plaisir poussaient des petits cris de satisfaction, et, à la table d’à côté la jeune fille se mit à rougir de vapeur soudaine et minaude comme si elle aurait bien voulu faire partie de cette triplette de l’enfer.

Hilare, nous sortons de cette bonne soirée, et merci aux filles, qui m’ont aidé pour cet article m’ayant donné la substance sur la route du retour, ce qui prouve qu’il y a encore beaucoup de femmes qui ont de l’humour sans se faire traiter de misogyne « #BalanceTonPorc ». Alors, merci les filles pour cette soirée de rire, cela fait vraiment du bien. Je vous embrasse.

Anonymode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s